La France est un grand pays européen couvrant une superficie de 643.801 kilomètres carrés pour une population d'environ 66 millions d'habitants. Elle compte toute une multitude de communes, parmi lesquelles on peut citer la commune de Rennes. En effet, Rennes est une commune de l'ouest de la France. Elle est très connue à travers le monde. Il s'agit d'une ville au sein de laquelle il fait bon vivre. Et, c'est justement pour cette raison qu'elle accueille chaque année des milliers de touristes sur son territoire. Cela s'explique par la mise en place de l'entreprise ''coop de construction'', une structure qui comme son nom l'indique est spécialisée dans la construction, et qui propose un large choix d'appartements neufs, du studio au T5, ainsi que des maisons neuves à Rennes et dans Rennes métropole. A noter que ''coop de construction'' s'occupe notamment de la location accession Rennes. Vous avez des logements de haut standing, conçues dans le strict respect des normes de dernière génération. Du salon aux chambres à coucher en passant par la salle de bain et autres pièces, tout est bien équipé. Cependant, il est important de préciser que vous n'êtes pas soumis aux nombreuses formalités pour bénéficier d'un logement en accession. Il vous suffit de constituer un dossier, lequel sera ensuite examiné par une commission d'attribution qui réunit Rennes métropole, la ville de Rennes et le promoteur.

Critères à respecter pour déposer le dossier

Une fois constitué, le dossier doit être déposé. Cependant, quelques critères sont à respecter à cet effet. Ils sont au nombre de 4. Le tout premier est d'être primo-accédant (ne jamais avoir été propriétaire), le second critère est d'être éligible au PTZ+, vient ensuite le critère auquel au moins une personne du ménage doit habiter ou travailler sur une des communes de Rennes métropole, et enfin c'est le critère où les revenus nets mensuels moyens sur les 12 derniers mois ne doivent pas dépasser certains montants. Il s'agit notamment pour une personne seule de ne pas dépasser 2.202 euros, pour un ménage sans enfant 2.936 euros, ménage avec un enfant 3.396 euros, ménage avec deux enfants 3.763 euros, et ménage avec 3 enfants ou plus, ne pas dépasser 4129 euros.